Aide

Sommaire

Traduction automatique

STAS est un système de traduction automatique statistique. On peut traduire sur la page Internet du STAS des mots, des phrases ou des textes dans les combinaisons linguistiques lituanien-anglais-lituanien (domaines général, juridique et des technologies de l’information) et lituanien-français-lituanien (domaines général et juridique). La page d’accueil du site Internet est présentée sur l’illustration.

Traduction d‘un texte

L’utilisateur qui souhaite traduire un texte doit utiliser la page Internet du STAS. Le système traduit le texte à la vitesse d’une phrase par seconde. Le système est très facile d’utilisation. Il faut tout simplement sélectionner les deux langues et le domaine souhaités, entrer ou coller le texte qu’on veut traduire et cliquer sur « Traduire ». Les informations sur les fonctions et l’utilisation de la page Internet du STAS sont présentées ci-dessous.

Capture d'écran

  1. Menu supérieur. Fonctions du menu supérieur :
    1. Accessibilité. Les utilisateurs pourront choisir ici la taille de la police (on peut choisir une police petite, moyenne ou grande) et les couleurs de l’interface utilisateur (on peut choisir police noire sur fond blanc ou police blanche sur fond noir).
    2. Connexion de l’utilisateur. Ici, l’utilisateur pourra s’enregistrer, se connecter au système, modifie le mot de passe et se déconnecter (l’enregistrement est nécessaire lorsqu’on veut traduire en utilisant une liste personnelle de termes de l’utilisateur et lorsqu’on veut extraire les termes). Plus d’informations sur l’extraction des termes sont présentées dans le chapitre « Extraction des termes ».
    3. Aide à l’utilisateur. L’utilisateur trouvera ici les explications sur la façon d’utiliser le STAS.
    4. Liste déroulante. L’utilisateur pourra accéder aux pages suivantes :
      1. Extensions de navigateur. On peut installer des extensions de navigateur qui permettent d’utiliser le STAS plus facilement ;
      2. Applications mobiles. L’utilisateur trouvera les informations sur les applications mobiles et où il peut les télécharger ;
      3. Accès à l’API du STAS. Information où il faut s’adresser si on souhaite obtenir la documentation de l’API ;
      4. 'Extraction des termes. Les utilisateurs peuvent extraire des termes des corpus bilingues et monolingues.
    5. Sélection des langues de la page Internet du STAS. L’utilisateur peut sélectionner la langue dans laquelle il souhaite voir l’interface utilisateur.
  2. Sélections « Traduire un texte », « Traduire un document » ou « Traduire un site ». « Traduire un texte » est sélectionné par défaut et l’utilisateur voit l’environnement pour la traduction d’un texte. Les environnements « Traduire un document » et « Traduire un site » sont décrit ci-dessous dans les chapitres « Traduction d’un document » et « Traduction d’un site ».
  3. Sélection des termes. Dans cette liste, on peut sélectionner des listes de termes en libre accès (listes des termes des domaines du droit et des technologies de l’information publiquement accessibles pour les systèmes du domaine correspondant) ou ajouter des listes personnelles de termes de l’utilisateur. Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent utiliser les termes lors de la traduction. Plus d’informations sur l’introduction des termes sont présentées dans le chapitre « Ajout des termes de l’utilisateur ».
  4. Sélection des deux langues et du domaine. Dans cette liste, l’utilisateur pourra sélectionner les deux langues souhaitées et le domaine de son texte à traduire.
  5. Fenêtre de saisie du texte. On peut entrer le texte manuellement ou coller un texte copié. Dans la fenêtre d’entrée du texte, la longueur du texte à traduire ne peut dépasser 20 000 symboles.
  6. Fenêtre d’affichage du texte traduit. Le texte traduit est présentée à l’utilisateur. La traduction peut être copiée.
  7. Fragment du texte traduit surligné. La longueur du texte à traduire et du texte traduit ne sont pas toujours les mêmes, une fonction a donc été créée pour le confort de l’utilisateur. En passant la souris sur l’extrait du texte traduit, l’extrait du texte à traduire par l’utilisateur est surligné.
  8. Effacer le texte. En cliquant sur le pictogramme, le texte est effacé dans la fenêtre de saisie du texte.

Traduction d’un document

Dans l’environnement « Traduire un document », l’utilisateur peut effectuer la traduction d’un document. En cliquant sur « Charger un document », choisir un document et cliquer sur « Traduire ». La taille maximale du fichier qu’il est possible de charger est de 15 MB. Après la traduction du document, il peut être téléchargé en cliquant sur le bouton « Ouvrir ». Le système traduit les fichiers des formats suivants :

  1. Fichiers texte simple (.txt)
  2. Documents « Microsoft Word » (.docx, .doc)
  3. Feuilles de calcul « Microsoft Excel » (.xslx)
  4. Présentations « Microsoft PowerPoint » (.pptx)
  5. Documents « OpenOffice » (.odf)
  6. Mémoires de traduction « eXchange » (TMX)
  7. Formats de fichiers XML d’échanges de localisation (angl. « XML Localisation Interchange File Format ») (XLIFF)

Traduction d’un site

Le système STAS peut aussi être utilisé pour traduire des sites Internet. Pour traduire un site Internet, il faut sélectionner sur la page d’accueil du STAS « Traduire un site ». On peut traduire le site souhaité en utilisant la simple fonction dans la page qui s’ouvre. Les fonctions et leur utilisation sont décrites ci-dessous.

Capture d'écran

  1. Champ pour entrer l’adresse Internet. L’utilisateur doit entrer ici l’adresse du site à traduire.
  2. Liste déroulante pour sélectionner la combinaison linguistique et le domaine. On sélectionne ici les deux langues et le domaine que l’utilisateur veut utiliser pour traduire le site.
  3. Bouton de traduction. En le cliquant, la traduction du site commencera.

En cliquant sur « Traduire », le STAS effectue la traduction et présente le texte traduit à l’utilisateur. Le résultat est indiqué sur l’illustration ci-dessous. Dans l’exemple, le site www.vu.ltwww.vu.lt a été traduit en utilisant la combinaison linguistique LT–EN et le domaine général.

Capture d'écran

Ajout des termes de l’utilisateur

L’utilisateur ayant une liste personnelle de termes peut l’ajouter dans le processus de traduction. Il est possible de le faire en déroulant la liste de choix des termes et en sélectionnant « Ajouter » :

Capture d'écran

Après avoir sélectionné « Ajouter », l’utilisateur doit ensuite indiquer l’intitulé de sa liste de termes et choisir le fichier des termes. La taille maximale du fichier qu’il est possible de charger est de 100 MB.

Capture d'écran

Le fichier des termes doit être au format TSV (en anglais « Tab Separated Values »). Le codage du fichier doit être UTF-8. Il faut indiquer sur la première ligne du fichier des termes les deux langues qui correspondent au contenu du fichier ; par exemple, si on charge une liste de termes anglais-lituanien, il doit y avoir sur la première ligne « en lt » :

Capture d'écran

Après que l’utilisateur ait indiqué l’intitulé de la liste des termes et choisi le fichier des termes, il faut cliquer sur « Importer ». Lors de l’importation des termes, l’utilisateur voit l’image suivante :

Capture d'écran

Après l’importation des termes, l’état de la liste des termes change et l’utilisateur voit l’image suivante :

Capture d'écran

Après que l’utilisateur ait ajouté sa liste personnelle de termes, celle-ci peut être utilisée uniquement par cet utilisateur (les autres utilisateurs ne verront pas cette liste de termes). Une liste de termes est affecté à un système de traduction concret ; par exemple, si l’ajout de termes est effectué en sélectionnant le système « Domaine général LT–EN », cette liste de termes ne sera alors pas visible dans le système de traduction automatique « Domaine juridique LT–EN » :

Capture d'écran

Remarque : il est recommandé que les termes ajoutés au système correspondent au domaine du texte traduit. Dans le cas contraire, la traduction en utilisant les termes pourrait être moins bonne qu’en n’utilisant pas les termes.

Extraction des termes

L’utilisateur peut extraire automatiquement des termes d’un corpus bilingue ou unilingue. Ensuite, les termes peuvent être utilisés dans la traduction automatique pour améliorer la qualité des textes d’un domaine concret.

L’utilisateur peut charger un document unilingue .docx, .pdf, .txt ou dans un format moins courant ou bien un document bilingue en format d’archives « Moses » (.zip ou .tar.gz). Le fichier de format d’archives « Moses » doit contenir deux fichiers avec le même nom, dont les extensions indiquent la langue du fichier, par exemple, dvikalbis_tekstynas.en et dvikalbis_tekstynas.lt. Les extensions doivent être en lettres minuscules, il ne peut y avoir d’espaces dans les noms des fichiers (archives et fichiers qui s’y trouvent). Les fichiers qui se trouvent dans l’archive « Moses » doivent être parallèles : dans les fichiers, il doit y avoir un terme par ligne et le terme se trouvant sur une ligne dans le premier fichier doit correspondre (être la traduction) au terme sur la même ligne de l’autre fichier :

Capture d'écran

La taille maximale du fichier qu’il est possible de charger pour l’extraction des termes est de 20 MB.

Pour charger un fichier, cliquer sur « Choisir un fichier », sélectionner la(les) langue(s) et cliquer sur « Continuer ». Une reconnaissance des termes est effectuée. Cela peut durer quelques minutes en fonction de la taille du fichier. Lorsque le processus d’extraction des termes est terminé, le résultat peut être téléchargé en cliquant sur « Télécharger ». Le résultat est présenté en format TSV. Si les termes sont extraits d’un corpus bilingue, après les avoir revus, on peut les charger dans le système et les utiliser pour la traduction. Si les termes ont été extraits d’un corpus unilingue, ils doivent être traduits dans la langue souhaitée puis ils peuvent être chargés dans le système. Vous trouverez plus d’informations sur l’ajout des termes et le format des fichiers de termes dans le chapitre « Ajout des termes de l’utilisateur ».

Extension de navigateur

Des extensions de navigateurs ont été créées pour le confort de l’utilisateur. En les utilisant, l’utilisateur peut facilement traduire la page Internet souhaitée. Installer l’extension de navigateur est facile. Les instructions pour le faire sont présentées dans les chapitres suivants. Des fonctions sont installées et elles déterminent automatiquement le navigateur utilisé et proposent l’extension appropriée pour ce navigateur.

L’extension de navigateur est adaptée à « Internet Explorer 7 », « FireFox 3.5 », « Chrome 6 », « Safari 5 », « Opera 10 » et leurs versions plus récentes. Nous présentons ci-dessous les instructions d’installation et d’utilisation.

Il faut sélectionner « extension de navigateur » dans la liste déroulante du menu supérieur, puis « Installer l’extension » dans la fenêtre qui s’ouvre.

Navigateur « Internet Explorer »

Si vous utilisez le navigateur « Internet Explorer », l’extension prévue précisément pour ce navigateur est automatiquement proposée.

Capture d'écran

En cliquant sur le lien, l’utilisateur verra une fenêtre.

S’il souhaite utiliser l’extension du navigateur comme principale, il faut cocher dans la fenêtre « Make this my default provider for this Accelerator Category » puis cliquer sur « Add ».

En cliquant sur « Add », l’extension est automatiquement installée et peut être utilisée tout de suite.

Capture d'écran

Utilisation de l’extension du navigateur « Internet Explorer »

Utiliser l’extension du navigateur installée est très simple. Lors de la navigation sur Internet, il suffit de cliquer sur la page à traduire le bouton droit de la souris et sélectionner « Traduire avec VU TA » (en angl. Translate with VU MT).

Capture d'écran

L’extension du navigateur détecte automatiquement la langue de la page qu’on souhaite traduire et sélectionne le système de traduction du domaine général. Si les deux langues ou le domaine ne conviennent pas à l’utilisateur, il peut les modifier sur la barre d’outils qui se trouve en haut.

Capture d'écran

Navigateur « FireFox »

Si vous utilisez le navigateur « FireFox », l’extension prévue précisément pour ce navigateur est automatiquement proposée.

Capture d'écran

En cliquant sur le lien l’utilisateur verra une fenêtre, où il faut cliquer sur « Install now ».

Capture d'écran

Le navigateur demandera ensuite à l’utilisateur de le redémarrer. Dans la fenêtre qui s’ouvre, il faut cliquer sur « Restart now ». Le navigateur sera automatiquement redémarré et l’extension pourra déjà être utilisée.

Capture d'écran

Utilisation de l’extension du navigateur « FireFox »

Utiliser l’extension du navigateur installée est très simple. Lors de la navigation sur Internet, il suffit de cliquer sur la page à traduire le bouton droit de la souris et sélectionner « Traduire avec VU TA » (en angl. Translate with VU MT).

Capture d'écran

L’extension du navigateur détecte automatiquement la langue de la page qu’on souhaite traduire et sélectionne le système de traduction du domaine général. Si les deux langues ou le domaine ne conviennent pas à l’utilisateur, il peut les modifier sur la barre d’outils qui se trouve en haut.

Capture d'écran

Navigateur « Chrome »

Si vous utilisez le navigateur « Chrome », l’extension prévue précisément pour ce navigateur est automatiquement proposée.

Capture d'écran

En cliquant sur le lien utilisateur verra une fenêtre, où il faut cliquer sur « Ajouter ».

Capture d'écran

L’extension du navigateur est ajoutée automatiquement et peut être utilisée tout de suite.

Capture d'écran

Utilisation de l’extension du navigateur « Chrome »

Utiliser l’extension du navigateur installé est très simple. Lors de la navigation sur Internet, il suffit de cliquer sur la page à traduire le bouton droit de la souris et sélectionner « Traduire avec VU TA » (en angl. Translate with VU MT).

Capture d'écran

L’extension du navigateur détecte automatiquement la langue de la page qu’on souhaite traduire et sélectionne le système de traduction du domaine général. Si les deux langues ou le domaine ne conviennent pas à l’utilisateur, on peut les modifier sur la barre d’outils qui se trouve en haut.

Capture d'écran

Navigateur « Opera »

Si vous utilisez le navigateur « Opera », l’extension prévue précisément pour ce navigateur est automatiquement proposée.

Capture d'écran

En cliquant sur le lien, l’extension sera téléchargée sur l’ordinateur et l’utilisateur verra une fenêtre où, s’il souhaite installer l’extension, il devra cliquer deux fois avec la souris.

Capture d'écran

En cliquant deux fois avec la souris, l’utilisateur verra une notification du navigateur sur les actions suivantes pour installer l’extension. Dans la notification, il faut cliquer sur « Go ».

Capture d'écran

En cliquant sur « Go », l’utilisateur accèdera à la page d’administration des extensions, où il verra aussi l’extension du programme de traduction de l’Université de Vilnius. Il faut cliquer ici sur « Install » et l’extension sera installée et prête à être utilisée.

Capture d'écran

Utilisation de l’extension du navigateur « Opera »

Utiliser l’extension du navigateur installée est très simple. Lors de la navigation sur Internet, il suffit de cliquer sur la page à traduire le bouton droit de la souris et sélectionner « Traduire avec VU TA » (en angl. Translate with VU MT).

Capture d'écran

L’extension du navigateur détecte automatiquement la langue de la page qu’on souhaite traduire et sélectionne le système de traduction du domaine général. Si les deux langues ou le domaine ne conviennent pas à l’utilisateur, il est possible de les modifier sur la barre d’outils qui se trouve en haut.

Capture d'écran

Navigateur « Safari »

Si vous utilisez le navigateur « Safari », l’extension prévue précisément pour ce navigateur est automatiquement proposée.

Capture d'écran

En cliquant sur le lien utilisateur verra une fenêtre, où il faut cliquer sur « Open ».

Capture d'écran

En cliquant sur « Open », le navigateur demandera une nouvelle fois à l’utilisateur s’il souhaite vraiment installer l’extension. Il faut alors cliquer sur « Install », l’extension sera installée et prête à être utilisée.

Utilisation de l’extension du navigateur « Safari »

Utiliser l’extension du navigateur installé est très simple. Sur Internet, il faut cliquer sur la page qu’on souhaite traduire avec le bouton droit de la souris et sélectionner « Traduire avec VU TA » (en angl. Translate with VU MT).

Capture d'écran

L’extension du navigateur détecte automatiquement la langue de la page qu’on souhaite traduire et sélectionne le système de traduction du domaine général. Si les deux langues ou le domaine ne conviennent pas à l’utilisateur, il peut les modifier sur la barre d’outils qui se trouve en haut.

Capture d'écran

Application mobile

Pour le confort des utilisateurs, des applications mobiles ont été créées pour les plateformes « Android », « iOS » et « Windows Phone ». Utiliser l’application mobile est très simple. L’explication des fonctions de l’application mobile est présentée ci-dessous.

1. Le numéro un indique la liste déroulante des deux langues et du domaine. En appuyant sur cette liste, l’utilisateur peut sélectionner les deux langues et le domaine souhaités.

2. Le numéro deux indique la fenêtre de saisie du texte. L’utilisateur peut coller ici le texte qu’il souhaite traduire ou entrer le texte à l’aide du clavier du téléphone.

3. Le numéro trois indique le bouton pour effacer le texte. En appuyant sur ce bouton, l’utilisateur effacera le texte entré dans la fenêtre de saisie du texte.

4. Le numéro quatre indique la fenêtre d’affichage du texte traduit. La traduction du texte est présentée ici à l’utilisateur.

Capture d'écran